Yokozuna Clash

Jouez à Yokozuna Clash sur Lucky Luke

Visiter le Casino

Un combat virtuel de sumos, c’est ce que vous propose de vivre Yggdrasil Gaming, si vous lancez les spins sur Yokozuna Clash. Un titre qui n’est ni le meilleur ni le pire de l’éditeur. Son atout majeur ? Le duel de lutteurs japonais, qui peut rapporter (très) gros… en plus d’être particulièrement palpitant.

Cap vers le Japon, sur un dohyo traditionnel

Au centre du décor de Yokozuna Clash, un cercle de combat (ou dohyo) sur lequel se toisent deux sumos qui vont s’affronter. Ils sont vêtus d’un mawashi (la bande de tissu qui cache leur virilité et permet les prises) bleu pour l’un et vert pour l’autre. Tous deux sont coiffés selon le style chonmage (cheveux huilés maintenus par un chignon). On aperçoit dans cette arène de nombreux spectateurs en ombres chinoises.

Les symboles de hautes valeurs sont un oiseau aux plumes rouges, un tigre aux poils mauve, un reptile aux écailles vert pomme et un dragon à la crinière bleue. Les symboles de basses valeurs sont les enseignes cœur / pique / carreau / trèfle. Le wild est représenté par une boucle de ceinturon or marquée « wild ». Et le scatter par une boucle de ceinturon rouge marquée « free spins ».

Riku et Haru, deux sumos aux fonctions très spéciales

Dans le jeu de base, ce sont les deux sumos présents sur le dohyo qui vont vous attribuer aléatoirement des fonctions spéciales. + 1 à 2 wilds pour Riku et un multiplicateur x2 à x3 pour Haru. Ces deux-là vont également combattre dans le mode free spins, mais uniquement au premier tour du tournoi. Une fonction « sumo clash » vous permet aussi, en affichant un 5-à-la-suite, d’obtenir 2 à 4 symboles de valeur élevée supplémentaires.

Le tournoi : la fonction majeure de Yokozuna Clash

Le but de Yokozuna Clash est évidemment de remporter la finale du tournoi de sumos. Ce mode spécial s’active en obtenant 2 symboles de tours gratuits. Vous allez alors endosser aléatoirement le rôle d’un des deux sumos : Riku ou Haru. L’objectif de ce premier round est de pousser votre adversaire en dehors du cercle. Au gré des spins, vous ferez ainsi progresser la barre des combats (7 niveaux dans chaque direction) vers la droite ou la gauche. Si vous gagnez, vous passerez en demi-finale. Si c’est votre attaquant qui gagne, c’est la fin des tours gratuits. Même principe pour arriver en finale.

Ce mode free spins est ponctué de plusieurs fonctions, propres à chaque sumo et chaque niveau de combat :

  • premier round = les 2 sumos de base avec leurs particularités
  • demi-finale (attaque de niveau 3) = +1 à 3 wilds pour Riku / multiplicateur x2 à x4 pour Haru et pour l’adversaire +1 à 3 wilds aléatoires d’attaque pour Daisuke et multiplicateur x2 à x4 pour O’ Conner
  • finale (attaque de niveau 4) = +2 à 4 wilds pour Riku / multiplicateur x2 à x4 pour Haru et de +2 à 4 wilds avec un x2 à x4 aléatoire pour l’adversaire Yokozuna

À noter que si vous gagnez le tournoi Yokozuna Clash, vos gains seront doublés.

Yokozuna Clash propose une mise min de 0,10€ (pour une valeur de jeton à 0,004€) et une mise maxi de 125€ (pour une valeur de jeton à 5€). Son taux de redistribution affiche 96,3% avec une volatilité moyenne.

Allez-vous mettre k.o. Yokozuna Clash ?

Avec ses 243 façons de gagner dans les deux sens, Yokozuna Clash vous promet de jolis spins. D’autant plus que les gains tombent à partir de 3 symboles identiques sur 3 rouleaux consécutifs. Son mode free spins, accessible dès 2 scatters affichés, offre également des gains conséquents. Pour peu que vous accédiez à la finale. Bref, une machine à sous Yggdrasil qui vaut la peine d’être testée même si l’éditeur a fait bien mieux par le passé.

Avis des Joueurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe oublié ?

/ Inscription